Suivez-moi sur :
garde-robe-capsule-printemps

Vers une optimisation de son dressing ?

Est-il important d’optimiser sa garde-robe pour trouver son style ?

     Limiter les achats ratés et se sentir bien dans ses vêtements en toute occasion sont autant de bénéfices que l’on retire lorsque l’on a définit son style.

     J’ai mis énormément de temps à me trouver, à être satisfaite de mon apparence vestimentaire, et j’ai encore des ratés de temps en temps ! Mais globalement, je suis beaucoup plus sereine désormais face à ma garde-robe.

     La première chose que nous sommes tentés de faire lorsque l’on se cherche, c’est de tapper sur Google un truc du genre « comment trouver son style ». Les résultats ne sont rarement, voire jamais à la hauteur de nos attentes. On nous balance des pseudo conseils en fonction de la morphologie, des images pour un style preppy, rock etc. complètement stéréotypées, des sélections shopping sponsorisées… Pas terrible. Je ne veux ni être glam, ni sport chic, j’aimerais me constituer un style un peu plus subtil… On nous dit qu’il faut acheter moins mais de meilleure qualité, mais vers quelles marques se tourner quand on nous vend des robes 100% polyester, sans doublure, à plus de 250 euros ?

    Le style est pour moi une considération totalement subjective. Je passe pas mal de temps à explorer le web, et je suis obligée de me rendre à l’évidence : je vois souvent des articles sur telle ou telle personnalité dont on vante le style et le sens de la mode, et dont je trouve les tenues… moches. J’ai longtemps pensé que mes goûts n’étaient pas affutés, pas assez développés pour apprécier ce (LE ?) style, que j’étais à côté de la plaque. Ais-je mauvais goût ? En réalité, c’est que mes goûts me sont propres et qu’ils ne sont pas les mêmes que ceux des autres. Tout simplement.

garde-robe-ideale-capsule-ete

     Le style, comme la mode, sont des notions qui relèvent du fantasme. On a tendance à imaginer qu’un vêtement nous rendra plus chic, plus mince, plus sûre de soi. J’ai été vendeuse durant mes études, et je sais très bien que ce sont des arguments de vente imparables. La diversité est telle qu’avec un peu d’effort, on aura du style pour certains, et pas du tout pour d’autres. Il faut donc l’accepter et faire le deuil de l’unanimité qui n’existe pas. De plus, nos goûts et donc notre style, vont évoluer tout au long de notre vie. Une nouvelle ville, un nouveau travail, et nos besoins et envies vestimentaires changent. La mode passe, et même s’il est bon de ne pas la suivre aveuglément, les nouvelles tendances influencent obligatoirement notre style. Aime-t-on un vêtement parce qu’il est à la mode, ou parce qu’il correspond à notre goût ? Ce n’est pas toujours facile de trancher ! Il m’est par exemple souvent arrivé de détester une pièce à sa sortie (les baskets compensées Isabel Marant pour ne citer qu’elles), finir par la voir partout, m’y habituer, aimer, désirer, acheter et… revendre quelques mois plus tard, car ce n’était finalement pas moi, pas mon style. Quelle perte de temps, d’énergie et d’argent…

     Trouver son style vestimentaire est un cheminement très personnel, il est ainsi question de mettre en avant SES goûts, de décrypter ses envies, ses influences. Tout comme alléger son intérieur, optimiser sa garde-robe est un excellent point de départ, et les bénéfices sont nombreux :

  • Trouver enfin son style
  • Se sentir mieux dans ses vêtements qui sont adaptés à son mode de vie, sa morphologie
  • Faire des économies : éviter au maximum le gaspillage et les erreurs d’achat
  • Etre moins encombrée pour mieux profiter des pièces que l’on aime vraiment
  • Revenir à des valeurs plus authentiques, prendre du recul face à un système de consommation que nous subissons.

mocassins-garde-robe-minimaliste

     Je ne suis pas certaine que se composer une garde-robe capsule, comme on peut le voir sur la plupart des blogs qui traitent de minimalisme, avec un nombre de pièces très restreint soit pour moi la meilleure solution. J’aime les vêtements, je me lasse assez rapidement, et tourner avec 4 tee-shirt, un jeans, une jupe, un sac et 2 paires de chaussures ne me correspond pas. C’est un bon exercice pour développer sa créativité, apprendre à mixer et associer différemment ses pièces, mais ce n’est pas une solution durable pour moi. J’aspire à trouver un bon équilibre, entre trop et trop peu. Et c’est toujours cela, le plus difficile, l’équilibre.

    Au fil de mes recherches, principalement du côté de blogs et chaînes Youtube d’Outre-Atlantique qui m’ont beaucoup inspiré, j’ai synthétisé, testé et approuvé une méthode pour alléger et optimiser ma garde-robe, pour faire de mon placard mon dressing idéal. Il s’agit d’un long processus, qui peut prendre plusieurs mois, voire années, mais j’entrevoie désormais quelle direction j’ai envie de prendre. Je suis en train de rédiger les différentes étapes, en espérant qu’elles pourront vous guider et vous donner quelques idées :

  • Comprendre : les mécanismes d’achats et notre système de consommation.
  • Analyser son armoire, décrypter ses achats et ses possessions.
  • Réfléchir à ses goûts et à ses envies, rechercher ses sources d’inspiration et définir ses valeurs
  • Apprendre à se mettre en valeur : coupes, couleurs, imprimés et matières
  • Faire le vide : trier sérieusement son armoire
  • Faire une liste de courses, choisir, réfléchir, essayer et acheter les bonnes pièces !

A suivre donc !

Et vous, quel est votre rapport à votre style et garde-robe ? Je serai ravie de lire vos expériences à ce sujet, n’hésitez pas !

Article précédent Article suivant

Articles similaires

2 commentaires

  • Répondre lilu

    Décidement encore un article qui me parle….
    Jusqu’à il y a 3-4 ans je ne me posais pas trop de question j’achetais ce que j’aimais je portais parfois certains vetements 2 fois maxi….Alors j’ai pris conscience que j’accumulais beaucoup trop et que j’achetais aussi parfois sans « aison » sans « y réfléchir »….
    Le fait de me poser un peu dans ma vie et d’être mieux dans ma tête m’a permis de faire le point, de trier et jeter/donner. Et j’ai cherché aussi des astuces, des trucs pour trouver mon style…Les seuls bons conseils que je garderais sont ceux d’Isabelle Thomas du blog modepersonnelle qui ne pousse pas à l’achat mais qui garde la notion de plaisir de jeu avec les vetements avec les styles.
    J’ai mis du temps à comprendre que je ne rentrais pas dans une seule case du style, moi je change selon mon humeur, mes journées, mes activités et si je veux faire attention je veux aussi que cela m’amuse.
    Le minimalisme n’est pas pour moi non plus, trop ennuyeux à mes yeux…Alors je me suis fait mon idée, selon mes goûts et mes envies. Je réfléchis plus sur mes achats, je rationalise plus. Je fais la différence entre ce que je trouve joli sur quelqu’un mais dont la coupe, la forme ou la couleur me m’ira absolument pas. Je me sers beaucoup de pinterest pour avoir une idée des rendus, des associations possibles pour chercher des idées.
    j’ai écrit un roman; je suis désolée…
    merci en tout cas pour cet article.

    13 avril 2016 à 16 h 00 min
  • Répondre Sandra

    Merci pour ton roman, j’adore lire les parcours et expériences ! J’aime beaucoup pinterest aussi, j’y trouve beaucoup d’inspiration, mais surtout j’y découvre pas mal de blogs inspirants !
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis, il ne faut pas perdre le plaisir, le jeu avec les vêtements ! Je suis aussi un peu caméléon, j’ai eu du mal à définir mon style car je change aussi souvent en fonction des humeurs, mais il y a quand même un fil directeur personnel qui se dégage de chacun de mes looks (enfin j’espère !). Merci pour ton message et ton intérêt 🙂

    16 avril 2016 à 16 h 43 min
  • Répondre