Suivez-moi sur :
olympus-blog-mode-appareil-photo-hybride-om-de

Passer à l’hybride avec l’Olympus OM-D ?

     Hello ! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un petit compagnon que j’utilise désormais au quotidien ! J’adore la photo, et c’est en partie pour cela que j’ai ouvert ce petit blog, et je ne lâcherai mon reflex pour rien au monde. Et pourtant, depuis Noël dernier, je lui fais des infidélités !

     Cela faisait un bon moment que j’avais envie d’essayer les appareils photos hybrides, et après avoir lu de nombreux tests et discuté avec des professionnels, j’ai franchi le pas, et j’ai choisi ce joli Olympus OM-D E-M10 Mark II au look vintage.

acheter-hybride-pour-blog-mode-lifestyle

separateur

  • Compact et looké, c’est un petit bijou !

     Lorsque l’on parle d’hybride, on pense souvent à la gamme Olympus Pen, avec un marketing très orienté « blogueuses » et « fashionista ». Pourtant, pour le même prix, je pouvais acquérir un appareil plus performant grâce à une offre de remboursement de Noël. Je n’ai pas hésité, et cet OM-D E-M10 Mark II, avec son look vintage, son viseur (bien pratique quand il y a beaucoup de soleil et que l’on ne voit rien sur l’écran !) et sa stabilisation 5 axes me faisait craquer !

     Au moment de déballer le bijou, tout est beau ! La boîte noire et épurée est belle, l’appareil y est bien présenté, l’ensemble est très classe. Etudiant le design, je suis sensible au packaging, et Olympus a tout bon ! Mon petit boitier argent et noir fait son effet, et on me demande souvent s’il s’agit d’un argentique.

     L’appareil est tout petit, il tient dans la main et est très facile à glisser dans une grande poche ou dans un sac à main. C’est vraiment ce qui m’a donné envie de tester le monde de l’hybride, car mon reflex est très lourd à transporter, et je souhaitais m’en passer lors de mes week-end, en balade ou encore au ski, pour mieux profiter de ces moments sans encombrement contraignant.

    Il s’agit d’un appareil de qualité, avec de belles finitions soignées, de nombreuses molettes de réglage très pratiques pour ceux qui souhaitent prendre des photos avec des réglages manuels ou semi-manuels, comme sur un reflex. J’utilise pour ma part le plus souvent les modes S (priorité Vitesse) et A (priorité Ouverture), parfois P (qui garde un ratio entre ouverture et vitesse). Mais vous avez également des modes automatique et scène si vous voulez simplifier l’usage de votre appareil !

    Petit plus, j’ai remplacé la lanière d’origine, que, je l’avoue, je trouvais très moche ! J’ai choisi celle-ci en cuir naturel réalisée par une talentueuse créatrice dénichée sur Etsy, que vous pouvez retrouver ici ! Je trouve que ça donne un aspect encore plus rétro à mon appareil, et les petits mousquetons sont bien pratiques pour détacher la lanière rapidement !

appareil-photo-hybride-olympus-avis

appareil-photo-hybride-olympus-avis2

appareil-photo-hybride-olympus-avis3

separateur

  • Quels objectifs pour un hybride ?

     Vous le savez peut-être, mais ce qui vous permettra d’obtenir de très jolies photos, c’est avant tout la qualité de l’optique que vous allez monter sur votre boîtier. Il vaut mieux un boitier bas de gamme avec un très bon objectif, qu’un très bon boîtier avec un objectif médiocre. Cette règle est valable sur les reflex, mais également sur les hybrides.

   J’ai choisit Olympus car le capteur est un format micro 4/3, compatible avec des objectifs Olympus, Lumix (Panasonic) et Fujifilm, ce qui offre un très grand choix pour équiper mon appareil ! Il existe deux sortes d’objectifs, comme pour les reflex :

  • les zooms, qui comme leur nom l’indique permettent de zoomer ou dézoomer l’image
  • et les focales fixes, qui n’offrent pas cette liberté mais sont la plupart du temps plus lumineuses et de meilleure qualité pour un prix et encombrement plus bas.

     J’ai acheté mon appareil en kit avec le zoom de base 14-42 mm pour avoir une focale polyvalente. Cet objectif est de qualité correcte, en tout cas bien meilleure que le zoom de base 18-55 mm qui accompagne généralement les reflex. Mais je suis personnellement adepte des focales fixes, et j’utilise principalement un 35mm 1.8 avec mon reflex. Il me fallait donc trouver son équivalent pour l’hybride, car le zoom de base manque vraiment d’ouverture !

     L’ouverture, c’est le petit chiffre qui accompagne la focale, le 1.8 ou encore le 3.5-5.6 du zoom. Plus le chiffre est petit, plus l’objectif laisse entrer de lumière, et permet donc de faire de plus belles photos en intérieur ou en environnement sombre. Un 1.4 ou 1.8 permettra aussi de réaliser de beaux arrières plans flous, qui, je trouve, apportent beaucoup de douceur aux photos et permettent de mettre en avant le sujet principal par rapport au fond.

    Pour remplacer mon reflex avec le 35 mm, j’ai choisi l’objectif Panasonic Lumix 20mm 1.7 (à gauche), qui est vraiment super. Comme le zoom 14-42 mm (à droite), il s’agit d’un objectif Pankake, donc extra-plat, une condition que je juge indispensable pour équiper mon hybride : je ne veux pas d’un boîtier compact sans un objectif compact également.

objectif-micro4.3-olympus-panasonic-hybride-blog-instagram

separateur

  • Mon Olympus va-t-il remplacer mon reflex ?

     J’aurai aimé répondre oui à cette question mais … non. Même si j’adore l’hybride, je ne peux pas envisager de me séparer de mon Nikon D7100. Même s’il est très pratique, et que les photos, grâce au 20mm 1.7 sont très jolies, je trouve que l’Olympus manque de réactivité. Pour les enfants en mouvement, pour la photo de sport, c’est bien moins confortable que mon reflex qui déclenche plus vite que son ombre ! L’hybride peine parfois avec la mise au point et patine avant d’enfin prendre la photo, ce qui peut suffire à rater un moment, une expression particulière. Mais pour le paysage, le portrait ou encore les photos de voyages, l’hybride est parfait, il est donc largement suffisant au quotidien.

     J’utilise des objectifs particuliers avec mon reflex, comme un macro 85 mm ou encore un téléobjectif 70-300 mm (qui m’a énormément servit lors d’un safari en Afrique pour photographier les animaux), et je n’imagine pas utiliser leurs équivalents en objectifs pour hybride. Tout d’abord parce qu’à qualité équivalent, les objectifs hybrides sont beaucoup plus chers, et on dépasse allègrement le millier d’euros dans certains cas ! Ensuite, parce que s’ils sont quand même très compacts, ils ne le sont pas assez pour pouvoir glisser l’appareil photo dans un sac à main, et c’est justement ce que je recherche chez un hybride.

Pour moi donc, l’Olympus reste un second boitier, que je trimballe partout avec son 20mm 1.7 pankake et qui me sert à capturer le quotidien, et à remplacer le reflex lors de courts séjours ou de balades dominicales. Je continue à utiliser mon reflex en grands voyages, pour les shooting préparés ou pour les photos de ce blog : la qualité reste un cran au dessus, la réactivité meilleure, et j’avoue que je prend beaucoup de plaisir à manipuler le Nikon. L’Olympus est idéal pour les photos Instagram par exemple, car une fonction Wifi très pratique permet de transférer ses photos directement sur son smartphone en quelques minutes.

olympus-om-d-em10-markII-detail

olympus-pen-om-de10-markII-blog-mode-lifestyle

separateur

  • Quelques exemples de photos avec L’Olympus OM-D E-M10 Mark II

     Je me suis amusée à réaliser deux clichés dans des conditions semblables, avec mon hybride et avec mon reflex, afin de vous donner un aperçu de ce qu’il est possible de faire avec ces deux appareils. L’Olympus est équipé du 20 mm 1.7 tandis que le reflex embarque le 35 mm 1.8, qui sont deux optiques comparables (même si le 20 mm est un peu « dézoomé » par rapport au 35). Il faut savoir que comme la taille du capteur est différente sur ces deux appareils (celui de l’hybride est plus petit), le flou derrière le sujet est souvent différent, malgré un chiffre d’ouverture similaire. Ainsi, le flou sera un poil moins important avec un hybride, ce qui peut être un atout en photographie de paysage par exemple, où l’on souhaite un maximum de netteté sur tous les plans.

– Photo d’objets « nature morte »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

maquillage-blog-beauté-avec-reflex-D7100-nikon copie     Les lumières sont un peu moins bien gérées sur l’hybride (première photo) quelques parties sont cramées, et la photo est moins nette qu’avec le reflex (seconde photo). Mais je trouve tout de même que l’appareil s’en sort très bien, avec un joli flou d’arrière plan !

– Photo style « look »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

     Le piqué est meilleur pour le reflex (seconde photo), et le nombre de photo floues sur la série beaucoup moins important. Je trouve tout de même que l’hybride (première photo) s’en sort encore une fois très bien, et est tout à fait suffisant pour des photos de voyage ! (merci Emilie, modèle cobaye du jour 😉 )

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

photo-blog-mode-avec-reflex-D7100-nikon

     Le flou d’arrière plan est plus important sur la seconde photo prise avec le reflex, et la lumières y est également mieux maîtrisée. Par contre, le visage, cheveux et manteau sont plus nets avec l’hybride (première photo), car la profondeur de champs est plus grande.

Portrait

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

portrait-avec-reflex-D7100-nikon copie     Toujours une meilleure netteté avec le reflex (deuxième photo). En général, les photos de l’Olympus sont plus contrastées, et la balance des blanc en automatique moins performante. A ouverture équivalente (1.7 pour l’hybride et 1.8 pour le reflex), les photos du reflex sont un petit peu plus lumineuses, mais la photo avec l’hybride a une certaine douceur je trouve.

        Les différences entre reflex et hybride non sont pas si flagrantes. Je suis très perfectionniste, donc pour moi le reflex est un cran au dessus, mais l’hybride s’en sort vraiment honorablement avec cet objectif Panasonic !

      Pour comparer le coût du matériel, sans réduction, l’hybride avec l’objectif Panasonic vous reviendra à environ 900 euros, tandis que le reflex présenté ici avec son objectif coûte environ 850 euros. Nous sommes donc sur un tarif semblable pour les deux ensembles : la qualité des photos et la réactivité sont meilleurs pour le reflex, mais le faible encombrement, le design et le wifi pour partager les photos beaucoup plus rapidement, sont vraiment l’atout de l’hybride.

     Voilà ! J’espère que cet article vous aura plu et vous aura permis d’y voir plus clair dans le monde de la photo numérique. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ! N’hésitez pas à me faire part de votre expérience, si vous avez testé d’autres marques, d’autres objectifs !

A bientôt !

Article précédent Article suivant

Articles similaires

3 commentaires

  • Répondre Emelie

    Tu as eu de supers cobayes pour ce test quand même ahhaa <3

    6 mars 2017 à 22 h 41 min
  • Répondre Bablofil

    Thanks, great article.

    10 mars 2017 à 19 h 52 min
  • Répondre Sandrine

    Merci pour cet article très complet, je cherchais le bon hybride et j’avais une short list dont l’Olympus OM-D E-M10 Mark II et cela m’a aidé à choisir ! Et je confirme, il est vraiment bien.

    15 mars 2017 à 16 h 23 min
  • Répondre