Suivez-moi sur :
dematerialisation-et-minimalisme

Minimalisme et dématérialisation

Devenir minimaliste, c’est un vaste programme ! Il s’agit d’un cheminement qui demande du temps, et qu’il est plus facile d’effectuer par étapes. Ainsi, ma toute première étape, avant même de m’intéresser au zéro déchet et au rangement par le vide, a été de dématérialiser au maximum toutes mes possessions.

     Je partais de loin, car poussée à l’époque par un entourage très matérialiste et collectionneur, j’avais ainsi amassé énormément de livres, dvd, cd, photos, etc. Et j’étouffais littéralement. En déménageant, je me suis rendue compte de tout ce que je devais trimballer, de la nécessité d’encombrer mon nouvel appartement de meubles de rangements, d’étagères, de bibliothèques afin d’organiser tout ce bazar… Un samedi, j’ai tout sorti, et je suis allée revendre l’intégralité de mes dvd et cd de musique, ainsi qu’une grande partie de mes livres. Je suis rentrée avec une jolie liasse de billets et des placards vides, et je n’ai jamais regretté ! J’aime toujours autant le cinéma, la lecture, la musique, mais je consomme désormais autrement.

idee-minimalisme

iphone-deezer

      La musique

     J’ai testé Apple Music, Spotify et Deezer, et c’est ce dernier que j’ai choisi pour ma bibliothèque musicale. Catalogue conséquent, bonne qualité d’écoute, très pratique à utiliser, je ne peux plus m’en passer. Je paye 10 euros par mois, et j’écoute mes playlists en illimité presque 8h par jour (je travaille en musique au bureau).

     Ce mode de consommation est celui qui me convient le mieux. En effet, j’achetais avant des albums dont je n’écoutais qu’une, voire deux chansons. J’aime la diversité d’une playlist, je n’écoute que ce que j’adore, d’un clic. J’accède à ma musique où que je soie, depuis mon téléphone ou de n’importe quel ordinateur, je ne stock rien, le bonheur total. Une fois passé le pas de la porte de chez moi, je troque mes écouteurs contre une barre de son reliée à mon téléphone par bluetooth, bref c’est pour moi la solution idéale.

idee-minimalisme

macbook-pro-netflix

      Les films et séries

      Autant, Deezer est pour moi la perfection incarnée car j’ai accès à tout, de façon totalement légale, autant pour le cinéma et les séries, c’est plus difficile. J’ai un compte Netflix et j’y trouve la plupart du temps de chouettes films, mais le catalogue est assez limité. J’adore néanmoins le fait de pouvoir choisir la langue audio et les sous-titres d’un grand nombre de films, comme je le ferais avec un DVD. J’ai également accès à mon compte de partout, dans les transports comme chez des amis en panne d’inspiration pour le film du soir. J’ai découvert beaucoup de chef d’oeuvres que je n’aurais jamais pensé acheter.

     Je rêve d’un équivalent à Deezer, d’un espace où tout serait accessible, et je pense que cela sera bientôt le cas. Je patiente donc en jonglant entre Netflix, le replay et la VOD de ma box, et les disques durs des copains (pas bien, mais pas d’autre alternative pour l’instant !)

     Je ne me vois plus regarder mes étagères à la cherche d’un film, sortir le dvd, attendre que le lecteur le charge, passer avec plus ou moins de facilité les pubs et les lancements pour enfin accéder au menu …

idee-minimalisme

liseuse-kobo-minimalisme

      Les livres

     Je sépare les livres en deux catégories : les romans et essais, souvent achetés en format poche, que l’on ne lit une fois puis qui encombrent nos bibliothèques ; et les beaux livres illustrés, les belles bandes dessinées, les manuels incontournables. Je me suis débarrassée de la première catégorie, et je ne lis désormais plus que sur ma liseuse Kobo.

     Je l’ai depuis bientôt 4 ans, elle fonctionne toujours au poil, et c’est un confort de lecture dont je ne pourrais plus me passer. L’écran est agréable, non lumineux mais éclairé si on le souhaite pour lire dans la pénombre. Je ne ressens aucune fatigue visuelle comme avec les écrans d’ordinateurs ou tablettes, c’est vraiment une technologie différente. Je peux choisir la taille du texte, rechercher un mot dans le dictionnaire intégré, je ne cherche plus de marque page et j’ai perdu la mauvaise manie d’avancer les pages pour lire entre les lignes la fin avant le reste !

     Pour les transports ou les voyages, c’est vraiment idéal. Toute ma bibliothèque qui tient dans une (grande) poche. Les livres sont souvent moins chers en format numérique, et il est très facile de s’échanger les fichiers, comme on se prêterai un livre ou on l’emprunterai à la bibliothèque.

     Il est par contre difficile de feuilleter, de marquer une page ou un chapitre. Ainsi, j’ai acheté certains ouvrages en format papier lorsque je sais que j’aurai besoin de les re-consulter, comme par exemple le livre de Béa Johnson, Zéro déchet, dont je relis les conseils et les recettes régulièrement. De même pour les beaux livres illustrés, que je conserve et range précieusement.
idee-minimalisme

      Ainsi, il n’y a plus aucun CD ni DVD dans mon appartement, je n’ai d’ailleurs pas de lecteur ni pour l’un, ni pour l’autre. C’est un énorme gain de temps, de place et de liberté. Tout est bien classé dans Deezer ou sur Netflix, tout est accessible depuis n’importe où. J’ai considérablement réduit le nombre de livres que je possède, grâce à ma liseuse, et ma bibliothèque est désormais composée seulement d’ouvrages que j’aime particulièrement. Je n’achète également pas de magazines, car je trouve tout ce dont j’ai besoin en ligne, sur des sites spécialisés ou sur des blogs, sur Instagram et Pinterest.

     Mon budget multimédia est d’environ 30 euros par mois, bien moindre par rapport à ce qu’il était avant. Un mois d’écoute de musique illimitée équivaut à l’achat d’un seul album, pour moi le choix est simple ! Plus jeune, j’aimais posséder l’objet, la boîte du DVD, avec sa plaquette illustrée. Je n’y vois désormais plus aucun attrait. Le packaging n’est que marketing, le réel intérêt est le film lui même, et je veux désormais m’entourer seulement de ce qui est vraiment important.

Avez-vous franchit le pas ? Achetez-vous encore de la musique, des films ?

Article précédent Article suivant

Articles similaires

6 commentaires

  • Répondre Celoushka

    Avec mon conjoint, on s’y met aussi doucement mais surement ! Nous aussi (enfin surtout moi !) on souhaite aller à l’essentiel pour consommer mieux. Bonne chance dans tes démarches.

    19 juin 2016 à 17 h 10 min
    • Répondre Sandra

      Il faut commencer petit à petit ! Nous déménageons dans quelques mois, et mon homme est ravi : cela nous fera beaucoup moins de cartons à transporter !

      22 juin 2016 à 19 h 51 min
  • Répondre Céline

    J’adore ton article 🙂

    12 juillet 2016 à 22 h 18 min
  • Répondre Liliacea - Comment débuter avec le minimaliste ?

    […]    J’en parlais dans cet article, la dématérialisation est la première chose que j’ai instauré dans ma démarche. Si il y […]

    16 septembre 2016 à 8 h 09 min
  • Répondre Liliacea - Detox : 24h sans smartphone

    […] partir. Pour me simplifier la vie et limiter mes possessions, j’ai beaucoup dématérialisé (j’avais écrit un article à ce propos ici), et j’ai donc fait de mon smartphone un objet clef qui organise ma vie, et m’en passer […]

    25 mars 2017 à 21 h 09 min
  • Répondre